Habileté et modestie pour travailler le Zellige

de | novembre 3, 2014

Le travail du zellige marocain ne se limite pas là car un mélangeur doit malaxer la terre pour avoir un résultat homogène. Ce travail est loin d’être facile car les jambes et les bras sont tous dans l’eau.
Une fois cette étape réussie, il faut fabriquer les carrés avec un gabarit de bois. Après cela, il faut mettre les carrés au soleil pour les raffermir avant de les aplatir et les couper.
Le résultat obtenu peut parfois faire penser à une production industrielle tant le résultat est surprenant. Tout cela démontre la créativité des artisans marocains.
Les étapes qui permettent de réaliser un plateau de Zellige sont nombreuses et demandent une bonne connaissance du métier : de l’argile à l’assemblage en passant par les étapes de séchage, tout est indispensable.
La procédure pour obtenir un résultat final satisfaisant est longue c’est la raison pour laquelle on voit parfois plusieurs intervenants. Tout commence par une pâte d’argile qui est transformée par un ouvrier en petites briques qui sont ensuite reprises par un artisan qui doit à son tour les transformer en carreaux de Zellige marocain.
Une fois tout ce travail terminé et que les carreaux sont ornés, d’autres artisans vont prendre le relais pour un taillage minutieux en fonction des modèles choisis. Le travail final est assuré par l’artisan ferrailleur qui a la mission de réaliser les piétements.

le Zellige

le Zellige

Zellige marocain khessa

Zellige marocain khessa

Catégorie : Non classé